Archie Sheep … lyrique et authentique

Depuis plus de quarante ans, le grand sorcier « voodoo » du saxophone free fait résonner sa voix dans le monde du jazz. Spécialement au New Morning, Archie a jalonné ces décennies, en effet il était à l’affiche dès 81 (il a participé aux festivités des 10 ans du N.M.). Sa sagesse mâtinée de vigueur a marqué notre ville de Paris qui l’a adopté. Un concert d’Archie Shepp est le plus sûr moyen d’entendre une histoire. Archie c’est aussi l’aventure d’une « black music» engagée, lyrique et authentique. Rien ne peut remplacer cette transmission directe d’un savoir qui plonge ses racines dans l’histoire centenaire d’un peuple. Entre free et standard du jazz.  Ici une réalisation de Franck Cassenti pour « Jazz à Porquerolles 2011.

Toujours à Porquerolles ce merveilleux « Yansa » interprété par l’ensemble de Chucho Valdes ( Archie Shepp – saxophone – Chucho Valdés – piano – Carlos Manuel Miyares Hernandez – saxophone, ténor
Reinaldo Melian Alvarez – trompette – Lazaro Rivero Alarcón – contrebasse – Yaroldy Abreu Robles – percussions, congas – Dreiser Durruthy Bombalé – voix, tambour Bata – Juan Carlos Castro Rojas – batterie )

Un peu d’histoire : dans les années 20, Paris est devenu l’une des capitales mondiales du Jazz… Des dizaines de musiciens noirs américains fuyant la ségrégation raciale aux États-Unis, sont venus jouer dans les clubs de la capitale française. Certains s’y sont installés, comme le saxophoniste, Archie Shepp… TV5 Monde (Pascale Bourgaux) l’a rencontré alors qu’ il fêtait ses 81 ans, dans un nouvelle salle parisienne et nous le fait (re) découvrir…

Laisser un commentaire