Improvisation quand tu nous tiens …

A l’origine, il y a l’improvisation. L’élément majeur de l’évolution musicale est la recherche sur un instrument. L’improvisation est une qualité de l’interprétation : Martial Solal estime que la musique est vivante quand elle donne l’impression d’être improvisée. L’improvisation est une exécution musicale spontanée, soit d’une œuvre complète, soit d’éléments spécifiques d’une composition donnée. Dans le premier cas, l’improvisateur invente le thème ou le reçoit d’un autre musicien. Individuelle ou collective, l’improvisation respecte toujours des règles conventionnelles de langage, sans cela le produit sonore reste inintelligible. De même tous les instruments invitent à l’improvisation ; mais les polyphoniques lui ouvrent un champ plus vaste et plus complexe que les monodiques. Depuis le guitariste en quête d’un accompagnement de la mélodie qu’il chante, jusqu’au pianiste, considéré dans le monde musical occidental comme l’improvisateur par excellence, en passant par les musiciens de jazz et les chercheurs de musique aléatoire, l’improvisation fleurit à travers des structures sonores maîtrisées et resplendit en œuvres d’art fugitives, que seules les techniques d’enregistrement modernes peuvent retenir, graver pour la joie et la curiosité des amateurs.

Ici je laisse l’immense artiste Chick Corea nous expliquer (à sa manière) ce qu’est l’improvisation :

“I’m just trying to share my own way I look at music, with others. Musicians, non-musicians, whoever is interested. And try to show a few basic things that I think are kind of true for everybody. One of which is that an individual’s taste and his own judgment, what he likes, and what he doesn’t like, is his own God-given right, you could say.

“Everyone has the right to like what they like, not like what they don’t like, listen to the kind of music they want to, not listen to the kind of music they don’t like. Say what you like, say what you don’t like. There’s a kind of a code about that. A human right, a spiritual right. »

“And I want to encourage that in people. I want people, and musicians, to realize their own judgment and have them think for themselves about how they see art, especially. And trying to portray that and say that in various ways. Share things I do, or just my opinion. So improvisation is a big interest, with a lot of musicians. So I have my own ideas about what it is, and I know there are an infinite number of other ideas, so I’m just throwing my own idea into the pot here. About « What is improvisation? »

Voici une improvisation à deux pianos, Chick Corea et Hiromi (Concierto de Aranjuez – Spain)