Simply Red grande voix de la pop soul

Au mois d’avril 2019, Mick Hucknall a donné son accord pour diffuser via youtube le concert du Montreux Jazz de 1992. J’ai un souvenir éblouissant de ce moment passé, notamment lors de son arrivée sur scène, seul (présenté comme à son habitude par Claude Nobs) et entamant un acapella (Love for sale) dont je vous laisse juge quant à la justesse et la beauté de sa voix. Je me souviens avoir quitté des yeux mes vumètres, envouté par cette vibration qui résonnait au plus profond de nous … ce concert fut exceptionnel, comme seul Claude savait le faire avec « ses » artistes…

Ce soir là tous les musiciens et les deux (magnifiques) choristes 😉 répondaient présents à 100% (Ian Kirkham – Saxophone / Fritz McIntyre – Keyboards / Gota Yashiki – Drums / Heitor TP – Guitar / Sean Ward – Bass / Tim Kellett – Trumpet & Keyboards). Durant cette performance « Enough », Heitor TP (guitariste – Heitor Teixeira Pereira), nous gratifie d’une cocotte scintillante et jazzy (début à 1:30) … le reste suivra avec tout autant de musicalité et perfection. Il faut avouer sa satisfaction et surtout la chance de rencontrer de tels moments lors d’enregistrement live, celui-ci est particulièrement réussi et je vous invite à vous connecter soit avec un casque ou de bons retours externes pour en profiter. Rebravo Simply Red …

Historique (court) et quelques dates importantes:

C’est en 1984 que se forme les Simply Red, un nom inspiré de la chevelure de feu de son fondateur, l’ex-leader des Osiris, Mick Hucknall. L’étudiant en Beaux arts réussit en effet à convaincre quelques-uns de ses copains pour former un groupe. Tony Bowers accepte et se met donc à la basse. Chris Joyce quant à lui, est à la batterie, Tim Kellett s’occupe des claviers s’il n’est pas à la trompette et enfin Fritz McIntyre est au piano. Dès 1985, Simply Red flirte déjà le grand succès avec « Money’s too tight (to mention) ». Par la suite, le groupe de Manchester connaîtra plusieurs succès musicaux et commerciaux en l’exemple du fabuleux titre « If you don’t know me by now » sans oublier l’album « Stars ». Ayant baigné durant son enfance dans la musique soul pour laquelle son père vouait une grande passion, c’est tout naturellement que le futur groupe de Mick Hucknall adoptera la pop-soul comme style musical principal. Le groupe sera autrement inspiré de divers rythmes tels que le rock, le reggae, la pop, le jazz, le R’n’B ou encore la blue-eyed soul.

1960 : Naissance de Mick Hucknall à Manchester, Royaume-Uni.
1976 : Mick assiste au concert des Sex Pistols au Lesser Free Trade Hall. Dès lors, il veut monter son groupe.
1977 : Mick monte son tout premier groupe, les Frantic Elevators
1984 : Les Frantic Elevators se séparent sans avoir jamais connu le succès.
1985 : Mick Hucknall monte un nouveau groupe autour de lui, Simply Red. Ils signent chez Elektra et sortent aussitôt un single « Money’s too tight (to mention) » suivi d’un album « Picture Book », qui rencontrent tous deux le succès international.
1986 : Un nouveau single de Simply Red sort, il s’agit de « Holding Back the Years », écrit et composé par Mick Hucknall à l’époque des Frantic Elevators.
1987 : Le deuxième album du groupe paraît : « Men and Women ».
1989 : Le troisième album de Simply Red « A new Flame » est un nouveau succès, notamment grâce aux reprises « It’s only love » de Barry White et « If you don’t know me by now » de Harold Melvin & The Blue Notes.
Ils remportent le Grammy Award de la meilleure chanson Rhythm & Blues.
1991 : L’album « Stars » sort. Il est un énorme succés en Europe, en se vendant à plus de 9 millions d’exemplaires, mais ne décolle pas aux Etats-Unis.
1992 : Simply Red remporte le Brit award du meilleur groupe britannique Mick le 37ème Prix Ivor Novello du meilleur auteur-compositeur.
1993 : Mick reçoit le Brit award du meilleur chanteur et Simply Red à nouveau celui de meilleur groupe.
Il est le co-fondateur du label de reggae Blood and Fire.
1995 : L’album « Fire » annoncé par le titre « Fairground » est lancé
1996 : Le nouveau label du groupe East West publie un premier « Greatest Hits »
1998 : Simply Red sort son sixième album studio « Blue »
1999 : « Love and the Russian Winter » paraît. Les mauvaises ventes des deux précédents albums conduisent East West à remercier le groupe.
2000 : Mick s’attache à monter son propre label, nommé simplyred.com
2003 : Le premier album du groupe sur son propre label sort, il s’agit de « Home »
2005 : Simply Red lance son nouvel album « Simplified » qui reprend ses tubes réorchestrés de façon plus épurée
2010 : Tournée d’adieu internationale (Australie,Amérique du Sud, Etats-Unis et Europe).

Et pour le petit plus: l’intro en deuxième partie de concert. Belle démonstration des choristes (Milenda Lay & Dee Jhonson) accompagnées par des musiciens au top.

et pour les amoureux du jazz, une superbe intro jazzy de Heitor TP avec le morceau « new flame »