Erykah Badu Quarantine …

Erykah : « Le 13 mars 2020, je me préparais à faire un week-end de concerts (j’ai tourné huit mois par an au cours des 22 dernières années) et c’est ainsi que je gagne ma vie et que je soutiens mon groupe, mes techniciens et mon équipe. Et le 13 mars, on a annoncé que tous les spectacles en direct seraient reportés indéfiniment. Je n’avais jamais vu un monde où je ne pourrais pas jouer. »

« Je devais rapidement penser à quelque chose, et comme tous les autres artistes de l’industrie, nous avons pensé à la diffusion en direct. Mais je ne pouvais pas simplement mettre un téléphone sur un trépied et faire une diffusion en direct sur l’une des plateformes sociales, car cela ne me nourrirait pas : je devais trouver un moyen de garder le moral de tous mes musiciens et techniciens. et les ingénieurs et nous garder tous employés… »

 

« Je voulais créer une expérience interactive en direct qui avait la même intégrité, l’ingéniosité, la créativité et les aspects techniques de mes spectacles en direct, car je devais facturer quelque chose: cela coûterait assez cher d’amener des techniciens, des ingénieurs et des musiciens chez moi, et j’ai découvert que je n’avais pas assez de haut débit – j’ai appris tellement de choses en cinq jours! Mais je m’étais déjà engagé à mettre en ligne un live_stream et à facturer un dollar… et c’est ainsi que tout est arrivé … »