Jaco Pastorius, à l’apogée de la basse fretless

Les basses fretless sont une catégorie particulière dans le monde de la basse. Comme les instruments classiques, ces basses n’ont pas de frettes sur le manche. Pour tirer le maximum des possibilités de la basse fretless, il faut avoir un niveau technique assez élevé et beaucoup d’entrainement. Comme les notes ne sont pas “définies” par des frettes, la limite entre justesse et fausseté est vraiment infime. Un simple mouvement de doigt peut générer une variation dans le son. Une bonne oreille est aussi de rigueur car, mal jouée, le son d’une basse fretless peut vite devenir désagréable. De ce fait, même si le son d’une fretless peut-être incroyable, c’est un instrument difficile à jouer. Jaco Pastorius est celui qui a révélé cet instrument au monde entier, établissant sa réputation internationale au sein du groupe Weather Report à partir du milieu des années 1970. Il a su imposé à son époque le son fretless, à travers des compositions comme « Teen Town », morceau révélateur de la virtuosité et du son qu’il pouvait obtenir de son instrument. Il a été « le dernier jazzman du xxe siècle à avoir influencé les générations suivantes » (Pat Metheny).